Bonne fête à ma Rose

Que de brises ont caressé mes frêles pupilles ailées

Que de zèle pour ce bout de gland !

La terre qui, de toi a fait le sel des cieux

Est remplie des glorieuses ondes de tes grâces

 

Et, en ce jour rituel

Je chante cette brise gracieuse

« Hosanna au plus haut des cieux »

Pour toi

 

Pour tes yeux et leurs contours

Pour tes lèvres et leurs flammes

Pour tes bras et leurs brasiers

Pour cette formidable âme

Pour cette tour de fleurs, de couleurs et de Charme

 

Je pause mon cœur à l’ombre de toi

Toi, Rose ardente des soleils éthérés

Rose fleurie des meilleures sèves

Rose nourrie des flammes éperdues

Rose épervier de mon pouls aveugle

 

Du haut de mes ténèbres lumineuses

Je bredouille ces signes fragiles

Pour te dire…

Bonne fête de l’Amour !

Du vrai.

Celui qui, un jour, à jamais…

A incendié mon âme

Dohounkui GBETEY

 Abomey-Calavi, ce 14 février 2O18

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils