Hommage à l’Aimée

J’ai écrit ton nom sur les cols des hautes chaines de l’Est. J’ai dit tes louanges aux sinueuses inflexions des soirs. J’ai mis un signe sur les lignes de nos mains liées. J’ai ouvert mes paumes pour y voir les présages de nous deux. J’y ai vu les rayons de tes doigts célestes qui me chantent le prestige de l’aventure. Voilà la décade bue comme l’horizon, le soleil au crépuscule. Et pourtant, nulle ride. Je Lisez la suite