Le coq et le papillon…

Le coq un jour dit au papillon Hé ! Ami, qu’as tu à nous sevrer de ta vive et majestueuse parure ? Tu disparais trop vite… Pour ne revenir que bien longtemps après. Oh, que tes ailes arc-en-ciel ont manqué à nos yeux. Nos jeux n’en furent que mâts… C’est triste que tu manques si souvent au décor… À ces mots, le papillon battant ses somptueuses couleurs répondit : Brave compère, Volatile repère du temps… Lisez la suite

Épître aux mariés

Aux danseurs des lits en crue Aux veilleurs des ruches déferlantes d’étincelles Aux marcheurs des pistes insondables, des capillaires gonflés de rêves Aux témoins des tours et dégoûts des heures grises, des jours de brises suaves. Aux rets de l’Artiste du temps qui de leurs bras scellent les instants fragiles dans les rubis tumultueux du Ruisseau. Aux phénix de l’espèce qui, de rien, érigent des faisceaux de zénith en défi aux ombres Aux rayons qui Lisez la suite

Lettre aux fiancés

Lettre aux fiancés Lettre aux fiancés Il est passé, le temps des doutes. Ils sont là, les temps de routes pavés de lys et de Roses. Quand de leurs pas, frêles de certitude, vos yeux de chrysalide éthérés trouveront le pré animé, gardez le calme des bourgeons orageux. Eux qui farandolent au rythme des tangos du Niagara, des vagues de Jeudi… Vos yeux lactés des mille couleurs impériales qui tourbillonnent à l’infini mettront à plat Lisez la suite